LES INVISIBLES : 10 bonnes raisons de s'émouvoir devant le film

« Les Invisibles » ? Mieux vaut en rire !

France 3 : JoeyStarr va jouer dans l'épisode 16 de la série « Capitaine Marleau »

"Ancrés au plus près de la réalité, les films de Louis-Julien Petit sont des chroniques sociales". Carole Matthieu " (avec Isabelle Adjani en médecin du travail) évoquait la maltraitance en entreprise; auparavant, " Discount " était une fable, où les employés d'une supérette créaient un magasin alternatif et clandestin avec les produits destinés à être jetés. Le film sort en salles ce mercredi 9 janvier 2019. Si c'est dans le Nord qu'il a tourné, cette histoire pourrait se dérouler n'importe où ailleurs en France. Des femmes, sdf, qui y traînent leurs cabas, et y trouvent pour la journée à la fois un abri et un peu d'humanité.

Sil recourt volontiers à la comédie de caractère réaliste et aigre-douce prisée par Paul Laverty (en manifestant une nette prédominance pour les figures féminines), Petit a encore du mal à saffranchir de la double influence du scénariste de Loach et dun "cinéma à gags" plus classique avec ses récurrences, sa construction dramatique et ses effets attendus. Hybride aussi son casting, qui mélange de vraies actrices et de vrais gens.

« Les Invisibles » ? Mieux vaut en rire !
De la prostitution au cinéma : les secrets de Corinne Masiero

A la croisée des chemins de ces femmes dites " précaires", les travailleuses sociales, les autres invisibles de ce long métrage incarnées par Audrey Lamy, Corinne Masiero (déjà très engagée dans un projet de réinsertion éco-responsable ) Noémie Lvovsky et la charismatique Déborah Lukumuena (César du meilleur second rôle pour Divines) tentent toutes les solutions, échouent beaucoup, quitte à réinventer leur métier, pour les réinsérer.

Dernières nouvelles