Des gilets jaunes répondent à Macron sur le "sens de l'effort"

Pour Macron trop de Français oublient le

Le président estime que les"troubles que connaît la société sont aussi dus à la volonté d"obtenir sans effort.Plus

"Parfois on a trop souvent oublié qu'à côté des droits de chacun dans la République (.) il y a des devoirs" a poursuivi le président de la République "et s'il n'y a pas cet engagement, ce sens de l'effort, le fait que chaque citoyen apporte sa pierre à l'édifice par son travail, par son engagement au travail, notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion (.) l'apprentissage est au cœur de cette philosophie". Emmanuel Macron lance une petite phrase qui soulève la polémique: "Notre jeunesse, elle a besoin qu'on lui enseigne un métier, des gestes, des savoirs, le sens de l'effort et le sens de cet engagement qui fait qu'on n'a rien dans la vie si on n'a pas cet effort", affirme alors notamment le chef de l'État.

L'exécutif s'active pour lever d'ici lundi les incertitudes qui entourent encore le grand débat national, sur lequel ils comptent pour éteindre la colère des gilets jaunes, qui se mobilisent de nouveau samedi. Ces chômeurs qui galèrent? Pas le sens de l'effort, ces infirmières qui triment?

"C'est en pleine galette des rois à l'Elysée qu'Emmanuel Macron a choisi faire cette déclaration à des journalistes présents sur place".

Le secrétaire national du Parti communiste a également réagit à ces déclarations sur Twitter.

Le patron des Patriotes, Florian Philippot, a, quant à lui, considéré comme des "insultes" les propos d'Emmanuel Macron.

" Il y a la galette des rois, là c'est la boulette du roi ", a raillé sur BFMTV le député Insoumis Alexis Corbière, en estimant que M. Macron "sous-entend que les gens qui sont dans la rue, qui soutiennent les 'gilets jaunes', ne font pas assez d'efforts ". Il enseigne " l'engagement des matins tôt et le soir tard, pour arriver à l'excellence ", à une époque " où on pense qu'on peut tout apprendre en quelques jours ". Mais, dans son discours, il n'a pas manqué, en creux, de faire référence au mouvement des gilets jaunes.

Dernières nouvelles