Après quatre mois d'absence, Nadal rassure, trois Français au tapis — Open d'Australie

Melbourne Nadal va dégainer un nouveau service

Open d'Australie: Si on voit un Français en deuxième semaine, ce sera un petit miracle

Pour John Isner et Kyle Edmund, par contre, c'est déjà fini... Pour son retour sur le circuit, l'Espagnol aux 17 titres en Grand Chelem a rassuré sous la chaleur australienne en maîtrisant l'invité australien James Duckworth en 2h15 (6-4, 6-3, 7-5).

Sans avoir été génial, l'Espagnol s'est surtout concentré pour contrer " un joueur difficile à manœuvrer avec son tennis super-agressif (service volée) qui donne peu de rythme ". "C'est toujours difficile de reprendre après une blessure, je sais de quoi je parle", a déclaré "Rafa" à même le court.

Genou droit, abdominaux, arthroscopie de la cheville droite, et enfin légère élongation à la cuisse gauche tout début janvier: depuis son abandon en demi-finale de l'US Open en septembre, le corps de Nadal a grincé de toutes parts. On l'avait seulement vu lors de deux exhibitions, à Abu Dhabi fin décembre et à Sydney il y a une semaine. Dixième joueuse mondiale à son meilleur classement à l'automne 2017, elle a glissé des portes du top 10 au-delà de la 40e place mondiale la saison dernière. C'est la troisième année consécutive qu'elle s'incline dès le premier tour à Melbourne.

Par ailleurs Stefanos Tsitsipas (15e), l'un des joueurs les plus prometteurs de sa génération, est devenu le premier Grec de l'histoire à remporter un match à l'Open d'Australie après sa victoire face à l'Italien Mario Berretttini (54e) 6-7 (3/7), 6-4, 6-3, 7-6 (7/4).

Anderson, cinquième tête de série, a surmonté ses piètres performances après avoir baissé pavillon six fois au premier tour. La rencontre a duré 1 heure et 57 minutes. Double tenant du titre, Roger Federer, n°3 mondial, s'est tranquillement qualifié pour le deuxième tour de l'Open d'Australie.

Dernières nouvelles