Sénégal : Khalifa Sall et Karim Wade officiellement exclus de l'élection présidentielle

Sénégal : Khalifa Sall et Karim Wade officiellement exclus de l'élection présidentielle

Publication de la liste provisoire : Le conseil constitutionnel retient 5 candidats, Khalifa Sall et Karim Wade recalés

Après l'examen des dossiers administratifs des sept candidats encore en lice suite à l'étape des parrainages, les sept Sages ont publié, le 14 janvier, la liste des candidatures jugées recevables pour la présidentielle du 24 février 2019l. Il s'agit de Macky Sall, Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Madické Niang et Issa Sall.

Le Conseil constitutionnel a provisoirement invalidé les candidatures de Khalifa Sall et de Karim Wade en perspective de la présidentielle de février prochain. Deux de ses principaux opposants, l'ex-maire de Dakar Khalifa Sall (socialiste dissident) et Karim Wade, ancien ministre et fils de l'ancien président Abdoulaye Wade, ont, eux, été écartés.

Dans une lettre adressée le 11 janvier aux membres du Conseil, plusieurs éminents juristes sénégalais et français, dont un ancien président de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), avaient pourtant estimé cette candidature valide.

Cinq compétiteurs pour la magistrature suprême: la situation ne s'était pas vue depuis 1988, où seuls quatre concurrents s'étaient affrontés. Ils faisaient valoir que le ministère de l'Intérieur n'avait pas le pouvoir de radier le candidat du PDS des listes électorales, "la privation de vote ne pouvant résulter que d'une décision expresse de justice".

Dernières nouvelles