Un dromadaire perturbe la circulation d'une ligne de Transilien — Seine-et-Marne

Le dromadaire aperçu mardi 15 janvier par Adèle Gardinier qui passait par là en voiture

Le dromadaire aperçu mardi 15 janvier par Adèle Gardinier qui passait par là en voiture

Sur Twitter, les usagers de la ligne (et d'autres) n'ont pas manqué de réagir à la présence incongrue d'un tel animal en liberté, certains imaginant que l'information était la conséquence d'un "bug" du "générateur d'excuses" de la société ferroviaire. L'animal, d'abord pris par erreur pour un lama, déambulait sur les voies au niveau de la gare de Fontainebleau-Avon, au sud du Paris.

Pour l'instant, rien n'est précisé sur la raison de sa présence insolite.

Sur son compte Twitter, la SNCF a publié un message plutôt étonnant ce jeudi 17 janvier vers 10 heures: " Infotrafic #LigneR: Le trafic est ralenti sur l'ensemble de la ligne. Motif: "présence d'un lama sur les voies à Fontainebleau Avon", a indiqué dans un premier temps la SNCF dans un tweet. Le lama qui s'avère être un dromadaire (on est formels vu la photo du suspect) ne déambule plus sur les voies.

La ligne R, qui dessert 24 gares entre Paris et Montereau (Seine-et-Marne) ainsi que Montargis (Loiret) transporte 75.000 voyageurs par jour.

Finalement, le trafic a pu reprendre sur la ligne D du Transilien mais les questions demeurent nombreuses. L'animal " est depuis hébergé dans une enceinte fermée", a-t-elle ajouté.

Dernières nouvelles