R. Kelly accusé de pédophilie : sa maison de disques le lâche !

Accusé de pédophilie le chanteur R. Kelly a été lâché par sa maison de disques

Le chanteur de R & B et auteur du hit I Believe I Can Fly était en position de plus en plus difficile ces derniers moisPlus

L'histoire entre le chanteur R. Kelly et Sony Music est terminée: "R. Kelly et Sony ont décidé de se séparer" a rapporté le site spécialisé Billboard. Comme le souligne France Info, l'AFP a contacté la maison de disque qui n'a pas encore confirmé l'information.

I'm Your Angel, en duo Céline Dion, n'est plus offerte sur Apple Music et Spotify dans le répertoire de la chanteuse québécoise, mais la chanson est toujours offerte dans celui de R. Kelly.

Plusieurs femmes accusent R. Kelly d'avoir eu des relations sexuelles avec des jeunes filles de moins de 16 ans alors qu'il était majeur, et de s'être entouré de femmes qu'il a transformées en esclaves sexuelles, ce qu'il dément.

Mais le chanteur de R&B et auteur du hit planétaire "I Believe I Can Fly" (1996), qui avait annoncé récemment préparer un nouvel album, était en position de plus en plus difficile ces derniers mois.

Les appels au boycott s'étaient multipliés sous l'impulsion des mouvements #MeToo et Time's Up, via le mot d'ordre #MuteRKelly (#Faites taire R. Kelly) sur Twitter.

Le chanteur est dans le viseur de la justice américaine, depuis la diffusion, début janvier, d'un documentaire accablant, intitulé Surviving R. Kelly. D'ailleurs, le chanteur de 52 ans fait face à une enquête judiciaire ouverte par les procureures de Chicago et d'Atlanta où sa propriété a été fouillée.

Il décrit également la relation entre le regretté chanteur Aaliyah et R Kelly, qui l'a épousé à l'âge de 15 ans et à l'âge de 27 ans.

Gloria Allred, l'avocate de la jeune femme et qui représente deux autres accusatrices de R. Kelly, a indiqué lundi que la police new-yorkaise enquêtait aussi sur le musicien.

Dernières nouvelles