WhatsApp limite le transfert d'un message à cinq personnes

Logo de Whatsapp

Logo de Whatsapp

L'application de messagerie instantanée de l'entreprise WhatsApp, filiale de Facebook, a annoncé lundi sa décision de limiter le partage de messages dans le cadre de la lutte contre les "fake news".

"A partir d'aujourd'hui, tous les utilisateurs des dernières versions de WhatsApp ne peuvent plus transférer que cinq chats à la fois, ce qui permettra à WhatsApp de rester concentré sur la messagerie privée avec des contacts proches ", a déclaré un porte-parole de WhatsApp, confirmant l'information révélée par Reuters. En juillet, WhatsApp a mis en place des garde-fous en Inde, notamment la limitation du nombre d'utilisateurs auxquels un message peut être transmis. Auparavant un utilisateur pouvait partager un message jusqu'à vingt fois. La société a également publié des publicités dans les journaux pour sensibiliser le public au sujet des fausses informations.

Au moins 25 personnes tuées en Inde à cause de rumeurs.

"WhatsApp a soigneusement évalué ce test et écouté les commentaires des utilisateurs sur une période de six mois".

WhatsApp, qui compte environ 1,5 milliard d'utilisateurs, tente de trouver un moyen de mettre fin à l'utilisation abusive de l'application, alors que la plate-forme était utilisée pour diffuser de fausses informations, des photos manipulées, des vidéos sans contexte et des canulars audio, sans aucun moyen de surveiller leur origine ou leur portée. Fondé en 2009 et acquis par Facebook en 2014, WhatsApp ne dispose pas de fil d'actualités, ce qui explique que les fausses nouvelles mettent parfois beaucoup de temps à parvenir aux autorités.

Dernières nouvelles