Cinéma: "Green Book" ***, quand l'amitié trouve son chemin

"Vice d'Adam Mc Kay sortira le 13 février en France Relax News

A l'inverse, Tony découvre une sorte de raffinement compassé mais néanmoins séduisant, la " grande " musique, les lettres d'amour romantiques que tel un Cyrano des temps modernes, Don Shirley dictera à Tony pour Dolores (Linda Gardinelli), la femme de ce dernier; Tony découvrira un homme guidé uniquement par l'honnêteté, la dignité ou encore le civisme.

Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l'âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Le film de Peter Farrelly, Green Book: Sur les routes du Sud, vient d'être récompensé il y a quelques jours par la Producers Guild of America (PGA), le syndicat des producteurs de films hollywoodiens.

Le réalisateur de " Mary à tout prix " change de registre avec ce film tiré de faits réels sur la naissance d'une amitié qui n'aurait jamais dû voir le jour. Tony Lip, au tout début, bien ancré dans son microcosme italo-américain, est ouvertement raciste. Et en plus d'une bouche toujours ouverte, l'homme adore user de ses poings dans le club dont il a la charge de la sécurité. Mais noir. Sachant qu'elle s'enfonce dans le sud profond et bien réac, ladite tournée sera soumise à rude épreuve. Si au premier abord, les apparences pourraient laisser croire à une sympathique balade champêtre, la réalité sera tout autre. Mais en 2017, il avait récompensé La La Land, alors que Moonlight avait triomphé aux Oscars. En s'appuyant sur son expérience acquise sur ses précédentes réalisations humoristiques, le cinéaste réussit à proposer ses respirations décalées au bon moment, avec le bon dosage et la bonne cadence, renforçant in fine la puissance de son propos.

Au-delà de la subtilité et de l'intelligence du scénario, le métrage peut également s'appuyer sur la performance exceptionnelle de ses deux comédiens principaux. Mahershala Ali éblouit la pellicule de son talent en virtuose sensible, tandis que Viggo Mortensen brille sans cabotiner dans le rôle du protecteur aux gros bras. Le sous-titre français (sur les routes du sud) souligne que plus on allait vers le Sud, plus le Green Book était un outil tristement précieux et indispensable. Chacun apportera tout un monde nouveau à l'autre, le doc découvrira dans une scène exquise et vraiment drôle les poulets KFC, ces fameux poulets frits tellement stéréotypés comme étant l'addiction suprême des Noirs; il découvrira dans la foulée avec la radio que Tony sélectionne Little Richard ou Aretha Franklin.

Dernières nouvelles