Quelles régions sont les plus touchées par le cancer ?

Illustration

Illustration

L'organisme dresse sur tout le pays des estimations d'incidence et de mortalité pour 24 cancers en s'appuyant sur des cas recensés entre 2007 et 2016.

Les spécialistes insistent toutefois sur le fait que ces études sont " descriptives ": elles ne permettent pas d'établir un rapport de cause à effet certain entre les contrastes régionaux observés et les hypothèses d'explication, même si ce rapport semble évident en ce qui concerne les cancers liés au tabac et à l'alcool.

En Bretagne, une autre localisation est concernée: le mélanome de la peau présente une surmortalité pour les deux sexes de 20% par rapport à la moyenne nationale.

Les femmes mourant des suites d'un cancer du poumon sont plus nombreuses dans le Var et moins nombreuses dans les Hautes-Alpes que dans le reste de la région. Les recherches mettent en évidence une "sous-mortalité des cancers en Occitanie par rapport à la France ". L'un des principaux facteurs serait la consommation d'alcool "plus fréquente qu'au plan national", explique le rapport. Ci-dessous, la carte montre, en rouge, les régions les plus touchées par les cas de cancers chez les hommes, en vert, celles qui sont le moins touchées par cette population: Disparités selon les types de cancersLes cancers et leur mortalité sont ainsi moins élevés pour ceux dont les facteurs sont plus souvent le tabac et l'alcool: ceux de l'oesophage, du larynx, ou encore lèvre-bouche-larynx, mais aussi pour le cancer du sein ou du col de l'utérus.

Une sur-mortalité par cancer est observée dans le nord de la France (en Bretagne et dans les Hauts-de-France notamment).

Les Bretons sont-ils plus exposés aux cancers? C'est le cas en particulier des cancers ORL et de la face (lèvre-bouche pharynx), de l'oesophage, du côlon-rectum, de la prostate, du sein, du poumon, de la vessie et du foie.

Les auteurs de la cartographie rappellent néanmoins que leurs études sont seulement "descriptives". La tendance est tout de même à la baisse même si elle est moins significative que dans certaines régions du continent. Les cas de cancers de la thyroïde sont plus nombreux en Nouvelle-Aquitaine, en Provence-Alpes-Côte d'Azur et en Auvergne-Rhône-Alpes. Quant à l'alcool, il provoque 8% des nouveaux cas de cancers évitables. Les hommes (55%) sont plus touchés que les femmes.

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.

Dernières nouvelles