Facebook va interconnecter WhatsApp, Instagram et Messenger

Facebook

facebook va fusionner Instagram, whatsapp et messenger !

Propriétaire de WhatsApp, Instagram et Messenger, la firme de Mark Zuckerberg se retrouve avec autant de services de messagerie instantanée. Selon le New York Times, des centaines d'employés de Facebook travaillent sur ce projet de restructuration des trois plateformes de messageries.

Pas à tous les fusionner en un seul, plutôt à unifier leurs infrastructures pour que les applications que sont Instagram, WhatsApp et Facebook Messenger reposent sur les mêmes couches matérielles et logicielles.

Expliquant que la publicité, base de ce modèle, permet de financer le service et donc de le proposer gratuitement, le co-fondateur de Facebook justifie aussi la collecte de données personnelles de la façon suivante: "Les gens nous disent que s'ils doivent voir des publicités, celles-ci doivent être pertinentes pour eux". En procédant ainsi, certains experts voient là le moyen de mieux lier ces services de messagerie à Facebook, rendant encore plus forte l'emprise du géant de Menlo Park sur ses utilisateurs. D'après les sources, cette interopérabilité ne devrait arriver qu'en 2020 ou à la fin de cette année, au plus tôt.

Bien que les trois applications resteront autonomes, elles seront reliées entre elles afin que les messages puissent circuler entre les différents services.

Le New York Times commente que la fusion a pour objectif de garder les milliards dutilisateurs du réseau social dans son sillage et de les détourner de loffre concurrente dApple et Google. D'ailleurs, les fondateurs de WhatsApp et Instagram ont démissionné en 2018. Ainsi, une personne avec un compte Facebook pourrait envoyer un message à une personne qui a seulement un compte WhatsApp.

Au plan juridique cette fusion pourrait rendre les principales applications et technologies clés de l'empire de Facebook plus difficiles à démanteler et à isoler si les gouvernements et les organismes de réglementation décident de le faire.

"Nous voulons créer les meilleures expériences de messagerie possibles, et les gens veulent que la messagerie soit rapide, simple, fiable et privée", a déclaré Facebook dans un communiqué. De plus, Mark Zuckerberg demande à ce que le chiffrement des conversations soit proposé partout. "Ces derniers temps, beaucoup de questions ont émergé autour de notre modèle économique, c'est pourquoi je souhaite clarifier la manière dont nous fonctionnons", écrit-il.

Dernières nouvelles