Le marché du smartphone a connu sa "pire année" en 2018 (études)

Le marché du smartphone a connu sa

Le marché mondial des smartphones toujours sur la pente descendante avec une baisse -4,9% par rapport à 2017 d'après IDC

Second, Oppo résiste avec une légère baisse de ses ventes (-2 %) et une part de marché qui, elle, augmente de 2 %.

"Le marché mondial du smartphone est dans la panade", a résumé l'analyste Ryan Reith.

Ce dernier trimestre "difficile est venu clore la pire année jamais enregistrée", dit encore IDC, estimant qu'un nouveau repli en 2019 est "vraisemblable". Idem pour Canalys: -5% sur l'année et même -6% sur le dernier trimestre. Le marché chinois - qui représente environ 30% des ventes de smartphones - a en particulier subi une baisse de 10%, selon l'étude d'IDC.

Les consommateurs en changent moins souvent.

Les marchés en croissance n'ont pas suffi à compenser le déclin de la Chine, relève Counterpoint.

Le géant américain Apple envisage de construire un Datacenter au Vietnam pour un investissement de 1 milliard de dollars. "Mais la vitesse et l'ampleur de la baisse des ventes a surpris beaucoup de vendeurs, d'investisseurs et autres membres du secteur", poursuit-il. Sur la même période, Apple en est à 68,4 millions (- 11,5 %)... et Huawei, à 60,5 millions (+ 43,9 %).

Jeudi, c'est Samsung qui a publié une dégringolade de son bénéfice net trimestriel. À la fois fabricant de smartphones et de composants, le groupe est doublement touché. La firme de Shenzhen, tant décriée ces derniers mois sur le globe, a vu ses ventes grimper de 16 % dans l'Empire du Milieu, avec une part de marché en hausse, passant de 20 à 27 % en 2018, bien aidée par sa filiale Honor.

Il prend la troisième place en 2018 avec 206 millions de smartphones vendus et une part de marché de 14,8%.

Le secteur compte néanmoins sur l'arrivée de la 5G au cours de l'année, l'Internet mobile ultra haut débit qui va exiger de nouveaux terminaux compatibles. La détérioration est si déprimante que le groupe a cessé cette année de communiquer aux investisseurs le nombre de smartphones écoulés. Cependant, Samsung et Apple chutent rapidement, leurs baisses atteignant respectivement 7,2 % et 1,7 % par rapport à l'année précédente.

Dernières nouvelles