OL : Bruno Genesio craint le PSG, même sans Neymar et Verratti

Le PSG démonte les fausses affirmations d’Aulas

Genesio veut entraîner, "ici ou ailleurs"

" On oublie ce qui est dit avant et après pour monter une polémique". Donc on va s'inspirer de ces deux précédents matches, au niveau des ingrédients à mettre, du plan de jeu", a expliqué l'entraîneur de l'OL en conférence de presse, refusant ensuite de dire que cette affiche arrive au bon moment avec l'absence sur blessure de Neymar: "Non, ça, je ne veux pas l'entendre.

Il a d'abord évoqué le statut spécial de Paris: " Le PSG est dans l'irréel, et nous on va jouer contre un état. On voit ce qu'ils sont capables de faire vu ce qu'ils ont fait contre Rennes en seconde période. C'est de prendre des points pour se rapprocher de l'objectif finale qui a été rappelé: c'est la deuxième place. C'est une très grande équipe quelque soit les joueurs qui seront présents dimanche " a insisté Genesio. C'est une force supplémentaire pour l'équipe.

" Dans un autre registre, Monaco réussit à dépenser aussi beaucoup d'argent dans les moments cruciaux, a souligné le dirigeant lyonnais dans les colonnes de L'Equipe Un certain nombre de clubs, qui vont lutter pour ne pas descendre ou être en milieu de tableau, doivent considérer qu'il y a des règles économiques qui ne sont pas complètement transparentes". Vous souhaitez gagner plus en perdant moins avec un VRAI guide où on ne vous vend pas du rêve? Bien évidemment y a des clubs plus prestigieux que nous. Je pense qu'on est un grand club. Souvent elles sont ressorties du contexte. Je connais Memphis, je sais qu'il assume ses propos, s'il a démenti cela c'est qu'il est sincère. "J'attends juste qu'il réagisse sur le terrain". L'occasion pour son président, Jean-Michel Aulas, d'attaquer une nouvelle fois le club de la Capitale.

Dernières nouvelles