A (H1N1): Onze décès confirmés (Ministère de la santé)

Maroc: le prématuré de la femme morte de la grippe porcine est décéd

Maroc : psychose autour du virus H1N1

Néanmoins, face à la hausse du sentiment d'inquiétude, le ministère précise que " la situation épidémiologique actuelle demeure habituelle, en comparaison avec les saisons précédentes et avec la situation mondiale rapportée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ".

L'échantillon de sites, de centres de santé, d'hôpitaux, de cabinets et de cliniques, qui transmettent au ministère les résultats de la veille clinique et virologique, a révélé que sur "20% des personnes présentant des syndromes grippaux ou des infections respiratoires, 97% ont la grippe A, parmi lesquels 80% sont atteints de grippe H1N1", a-t-il relevé.

"Parmi les virus de type A, le sous-type A (H1N1) représente 78,8% et le sous-type A (H3N2) représente 21,2%".

La presse locale, le web, et le bouche à oreille ont élèvé le niveau d'alerte; "Al Massae" a fait état d'autres cas d'infection à Rabat et à Casablanca, même dans des écoles privées, et "L'Economiste" fait état de trois cas suspectés dans deux cliniques privées de Fès.

"Le ministère a, en outre, continué de rappeler l'importance des mesures d'hygiène générale pour la prévention de la grippe saisonnière et de la vaccination, particulièrement indiquée pour les sujets vulnérables et tant que la saison grippale n'est pas révolue". Elotmani a appelé à ne pas céder à la panique, a tenu des propos rassurants sur la situation épidémiologique et conseillé à la population de respecter les précautions sanitaires et de consulter un médecin en cas de suspicion de grippe.

éPour plus d'informations et de conseils à ce sujet, les citoyens peuvent contacter le numéro économique mis en place par le ministère de la Santé: "080 100 47 47", conclut le communiqué.

Le Maroc a enregistré cinq décès à cause de la grippe H1N1 en moins d'une semaine, selon le ministre de la santé, Anas Douakkali.Dans une déclaration accordée à un site électronique marocain, le ministre est revenu sur la situation de la propagation de la grippe A H1N1, rassurant que "pour le moment, il ne faut pas paniquer car ce n'est pas une situation exceptionnelle". Le ministère recommande aussi à ces personnes de se faire vacciner contre la grippe.

Dernières nouvelles