Tournoi: l'Angleterre de retour au sommet, l'Irlande sur terre

Où voir le match à la télévision

Lancer le diaporama France- Pays de Galles: la composition des Bleus+23

Comme un symbole de la soif de revanche anglaise.

Incroyable performance du XV de la Rose chez la meilleure équipe européenne.

"Pour gagner le tournoi, il faut un petit peu de chance: on se souvient tous du drop de Sexton qui avait offert la victoire à l'Irlande ici, à Paris, dans un match que les Français auraient dû gagner, a-t-il pris soin de noter en conférence de presse". Le XV du Trèfle l'ignore encore, mais ces cinq minutes en tête au tableau d'affichage seront les seules du match...

Malgré un très rare échec de son buteur face aux poteaux (62e) et la perte de Maro Itoje, l'un de ses totems, l'Angleterre, entre un Mako Vunipola en fer de lance du combat (25 plaquages. mais aussi 11 ballons portés) et un Henry Slade si inspiré, est capable de trouver son second souffle dans une seconde période beaucoup plus brouillonne.

En clôture de la première journée samedi, les Irlandais, reçoivent les Anglais, qu'ils avaient battus chez eux pour s'offrir le Grand Chelem. L'essai du rentrant John Conney ne consolera personne dans la capitale irlandaise (20-32, 79e). "Démarrer ici à Paris, c'était un challenge, et si on arrive à gagner le premier match ça peut donner un élan pour gagner le Tournoi", veut croire celui qui quittera ses fonctions à l'issue du prochain Mondial au Japon.

Dernières nouvelles