Germania dépose le bilan, tous ses avions sont cloués au sol — Aérien

Les avions de la compagnie aérienne Germania rentrent au garage

Les avions de la compagnie aérienne Germania rentrent au garage

Elle avait aussi misé en France sur des départs depuis Toulouse, ainsi que sur les aéroports de Stockholm-Arlanda et London-Gatwick.

Compagnie à bas coûts dotée de 37 appareils, Germania desservait principalement des destinations touristiques autour de la Méditerranée et au Moyen-Orient, depuis l'Allemagne et la Suisse. Créée en 1986, Germania faisait voyager plus de quatre millions de passagers par an.

L'entreprise dit ne pas avoir réussi à obtenir le financement nécessaire pour "couvrir un besoin à court terme en liquidités". "C'est bien sûr l'incidence qu'aura cette décision sur nos salariés que nous regrettons le plus", écrit le directeur général, Karsten Balke.

Mais là, il y a deux cas de figures: ceux qui pourront se faire rembourser leur billet ou trouver une solution de remplacement et ceux qui en seront de leur poche.

Les besoins de liquidité à court terme de Germania sont apparus " principalement en raison d'événements imprévisibles ", explique la compagnie, tels que les augmentations massives des prix du carburant l'été dernier et l'affaiblissement simultané de l'euro par rapport au dollar américain, des retards considérables dans l'intégration des avions dans la flotte, et un nombre anormalement élevé d'événements de maintenance des avions, le tout se révélant " des fardeaux importants" sur la société. Ceux qui l'avaient acheté auprès d'un autre voyagiste, au sein d'une formule comprenant vol et hébergement, "peuvent contacter leur tour-opérateur afin d'organiser un autre transport", a expliqué Germania. Pour les passagers ayant réservé directement avec Germania, " il n'existe malheureusement aucun droit de substitution ", précise la compagnie aérienne sur la page d'accueil de son site web.

"Il se passe encore beaucoup de choses, mais pour le moment, nos opérations continuent comme prévu".

"Germania dresse en Suisse un bilan positif de l'été: pour faire face à la forte demande de la saison estivale, la compagnie aérienne spécialisée dans les vols vacances a augmenté de 36% le nombre de places et néanmoins enregistré un taux de remplissage supérieur à l'année passée".

Air Berlin, qui était la deuxième compagnie aérienne allemande derrière Lufthansa avec 30 millions de passagers transportés, a fait faillite en août 2017.

Les salaires de janvier des quelque 100 collaborateurs de Germania Flug - sise à Opfikon, près de Zurich - ont été payés, a assuré la semaine dernière le directeur Urs Pelizzoni, responsable opérationnel (COO) de la compagnie, dans une interview à travelnews.ch. "Et la saison d'hiver 2018/19 s'inscrit également dans cette tendance".

Dernières nouvelles