Ryanair perd 20 millions au 3e trimestre, les surcapacités vont continuer

Un Boieng 737-8AS de la compagnie aérienne Ryanair à l'aéroport de Rome Ciampino le 14 janvier 2019

Ryanair a perdu 20 millions d'euros en un trimestre

Le transporteur irlandais se composera d'ici douze mois de quatre compagnies, Ryanair DAC en Irlande, Ryanair UK au Royaume-Uni, Laudamotion en Autriche et Ryanair Sun en Pologne.

Ryanair annonce, c'est quasi une première, une perte pour le troisième trimestre (octobre-décembre, la compagnie aérienne irlandaise commence l'année en avril): 20 millions sur un chiffre d'affaires de 1,53 milliard.

Ryanair a confirmé ses prévisions quant aux bénéfices pour 2018-2019: de 1 milliard à 1,1 milliard d'euros, ce qui représente une baisse de 31 % au regard de son exercice précédent.

La compagnie explique souffrir d'une forte concurrence et payer la baisse des prix des billets sur le segment du court-courrier en Europe.

Cette nouvelle organisation, qui n'est pas sans rappeler celle d'IAG (qui regroupe British Airways et Iberia), va donner à chaque compagnie plus de souplesse qu'avec une direction unique.

Cette perte est "décevante" mais "elle est entièrement due à des tarifs aériens plus faibles que prévu de manière à ce que nos clients profitent de prix qui n'ont jamais été si bas", a souligné Michael O'Leary, directeur général de la compagnie.

Ainsi, la baisse du ticket moyen a atteint 6% au 3e trimestre 2018, soit moins de 30 euros, en raison d'une surcapacité hivernale en Europe. Objectif: avoir un fonctionnement plus efficace, réaliser des économies de coûts et faciliter des acquisitions de petite taille, telle que celle de Laudamotion en 2018.

Michael O'Leary reste aux manettes mais devient directeur général du groupe Ryanair et abandonne son poste de patron de Ryanair DAC. Il table sur un bénéfice net compris entre 1,0 et 1,1 milliard d'euros, soit une nette baisse par rapport au 1,45 milliard enregistré en 2017-2018.

Un randonneur de 59 ans a été pris dans une coulée, lundi après-midi, au-dessus.

Plusieurs enquêtes menées par le Ministère public fribourgeois ont abouti à.

Disney, en train de racheter Fox, a vu ses résultats fin 2018 baisser en partie.

Dernières nouvelles