Wehrlein et Hartley rejoignent Ferrari pour piloter le simulateur

Le pilote Ferrari traverse la ligne d'arrivée sous le drapeau à damier pour remporter le Grand Prix

Sebastian Vettel à l'arrivée du Grand Prix du Canada à Montréal

Brendon Hartley et Pascal Wehrlein ont été confirmés parmi les pilotes de développement de Ferrari.

Quatre pilotes seront donc chargés de tester la Ferrari 2019 dans les prochains mois.

Hartley est le deuxième à rejoindre l'écurie italienne dans cette fonction, quelques semaines après Pascal Wehrlein. Avec eux, Antonio Fuoco, membre de la Ferrari Driver Academy et Davide Rigon, iront aussi dans le simulateur de la Scuderia. Leur travail se fera surtout dans le simulateur. Le Néo-Zélandais de 29 ans, double champion du monde d'endurance (2015 et 2017) et vainqueur des 24 Heures du Mans en 2017, a couru pour Toro Rosso entre fin 2017 et fin 2018.

Ferrari a finalement jeté son dévolu sur Hartley et Wehrlein, deux pilotes mis de côté en Formule 1, en dépit de qualités réelles. Concernant l'ex-pilote Toro Rosso, son travail avait d'ailleurs été largement salué par Honda, pendant son court passage en F1, avec un retour technique particulièrement pointu et utile ayant considérablement aidé le motoriste en question et son partenaire (Toro Rosso), à progresser l'an passé. Rigon travaille dans le simulateur depuis 2014 et il est engagé dans différentes catégories de GT avec Ferrari. Alors pilote Sauber, ce dernier, " badgé " Mercedes, ne semblait pas compatible avec les nouveaux propriétaires, Ferrari (via Alfa Romeo).

Dernières nouvelles