L'épidémie de grippe a déjà fait plus de 1000 morts en France

L'épidémie de grippe s'intensifie et a déjà fait plus de mille morts

L'épidémie de grippe s'intensifie et a déjà fait plus de mille morts en France métropolitaine

Toute les régions de France sont concernées par l'épidémie de grippe depuis fin janvier, mais des disparités subsistent cependant d'une zone à l'autre.

La situation devient préoccupante selon le dernier bulletin que vient de publier l'organisme Santé Publique France chargée de surveiller les indicateurs de la Santé publique en France. Tous les indicateurs sont au rouge: consultations chez le généraliste, passages aux urgences, hospitalisations.

Ainsi parmi plus de douze mille patients qui se sont présentés aux urgences la semaine passée, 1.823 ont été hospitalisés (+ 70 % par rapport à la semaine précédente), selon le réseau Oscour (Organisation de la Surveillance Coordonnée des Urgences).

À lire: Vacciner les soignants pour protéger les seniors? Parmi eux, 48 décès ont été enregistrés, tous chez des adultes, en particulier chez des 65 ans et plus (33). La mortalité attribuable à la grippe avait en effet été importante: 12.982 décès dont 85% chez les plus de 75 ans, mais moins forte qu'en 2014-15 (14.490 morts) et 2016-17 (14.358 morts).

En ville, le nombre de consultations pour syndrome grippal a grimpé de 47 % par rapport à la semaine précédente pour atteindre 536 pour 100000 habitants.

Par ailleurs, 160 foyers d'infections respiratoires aiguës ont été attribués à la grippe dans les quelque 10.000 établissements pour personnes âgées (Ehpad, unités de soins de longue durée à l'hôpital, maisons de retraite). Ces résultats préliminaires émanent du "réseau Sentinelles qui produit une estimation de l'efficacité du vaccin à éviter une infection grippale conduisant à une consultation chez un médecin généraliste", explique l'agence sanitaire.

Dernières nouvelles