Les baskets dorées Louis Vuitton de Brigitte Macron font polémique

Brigitte Macron en Egypte le 27 janvier dernier chaussée de ses fameuses baskets Louis Vuitton

Brigitte Macron en Egypte le 27 janvier dernier chaussée de ses fameuses baskets Louis Vuitton

Une paire de chaussure et des commentaires acerbes.

C'était encore lors d'un déplacement officiel du couple présidentiel en Egypte au moment d'une visite du temple d'Abou Simbel. Si ces chaussures ne sont pas disponibles à la vente, elles ont été estimées à 635 livres par Le Daily Mail, soit environ 725 euros. Mieux, le modèle porté par la Première dame ne figure en outre pas encore, parmi ceux commercialisés par Louis Vuitton.

"750 euros, c'est le salaire d'une caissière ou d'une petite retraitée qui actuellement sont sur les ronds-points avec les gilets jaunes", lisait-on, par exemple, sur une page repérée par le journaliste Vincent Glad. Ce détail n'est pas passé inaperçu du côté des Gilets jaunes. Une "erreur de trop" pour ce fervent opposant à Emmanuel Macron qui cible le "symbole" représenté par ces baskets hors de prix financées avec "nos impôts".

Rapidement contacté par Franceinfo, l'entourage de Brigitte Macron a pris sa défense en rappelant que les baskets n'ont absolument rien coûté au contribuable français car elles ont été prêtées par la maison de luxe française.

" Mettre en valeur les créateurs français " Ce sont des chaussures prêtées". La Première dame n'a "aucun frais de représentation", rappelle un proche de Brigitte Macron. Les vêtements n'appartiennent pas à Brigitte Macron. "C'est le système que nous avons mis en place pour que cela ne coûte rien à l'Etat et pour mettre en valeur les créateurs français", a assuré son entourage à France Info.

Votre navigateur ne peut pas afficher ce tag vidéo.

Dernières nouvelles