Qantas annule officiellement sa commande restante d'Airbus A380

Qantas exploite 12 A380

Qantas exploite 12 A380

Airbus a déjà subi un premier revers avec l'annulation d'une commande de 10 avions A380 par Hong Kong Airlines, qui a rendu la commande d'Emirates encore plus essentielle à la survie du programme sur 5 à 10 ans.

"Ces avions n'entrent plus depuis un certain temps dans les plans de la compagnie", a précisé un porte-parole de la compagnie à l'AFP en précisant que Qantas se concentrera sur la modernisation des 12 exemplaires de super gros porteurs qu'elle possède déjà. Ce jeudi, la compagnie Qantas a enfoncé le clou en annonçant qu'elle ne se ferait pas livrer les huit A380 qu'elle avait commandés en 2006.

Le maintien de la production de l'Airbus A380 sur les dix prochaines années est conditionné à la commande de dizaines d'exemplaires par la compagnie Emirates. Selon les agences Bloomberg et Reuters, les discussions porteraient sur une transformation de cette commande d'A380 en A350.

Plus grand qu'un Boeing 747, l'A380 peut transporter 575 passagers voire 850 en capacité maximum grâce aux 550 m² de sa cabine, et stocker 320 000 litres de carburant, pesant jusqu'à 578 tonnes au décollage au total.

"C'est la fin de l'A380", a dit une source du secteur.

Cette annonce intervient alors que le 31 janvier 2019, l'avionneur européen a reconnu être en pourparlers avec la compagnie Emirates concernant la commande officialisée en 2018 qui portait sur 36 A380.

Dernières nouvelles