États-Unis. L'improbable minute de communion entre Trump et les femmes démocrates

Donald Trump prononce son discours sur l'état de l'Union devant le Congrès le 30 janvier 2018

Donald Trump prononce son discours sur l'état de l'Union devant le Congrès le 30 janvier 2018 1/4

Le jeune Joshua Trump, maltraité durant des mois par des enfants à cause de son nom de famille avant d'être invité à Washington par Melania Trump, n'aura pas résisté au discours sur l'état de l'Union: il s'est endormi en pleine Chambre des représentants ce mardi 5 février.

Avec une semaine de retard, Donald Trump a finalement prononcé son discours annuel sur l'état de l'Union.

Pour finir, il expose ceci: " ensemble, nous pouvons mettre fin à des décennies de blocage politique, guérir les blessures anciennes, construire de nouvelles coalitions et esquisser de nouvelles solutions ", a-t-il conclu. De nombreuses élues démocrates de la Chambre des représentants avaient choisi le blanc en hommage au centenaire du mouvement des suffragettes, qui se sont battues pour le droit de vote des femmes après la Première Guerre mondiale. "Le discours de mardi était une tentative de Trump de faire en sorte que ça ne se reproduise pas". En conséquence, Melania Trump a fait de ce garçon de 11 ans un symbole de sa lutte contre le harcèlement.

A 21 mois de la prochaine élection présidentielle, où il entend briguer un second mandat, le républicain a dénoncé, avec une virulence rare dans cette enceinte, les enquêtes judiciaires "ridicules" et "partisanes" en référence aux investigations du procureur spécial Robert Mueller sur le liens entre son équipe de campagne et la Russie. "Le monde envie notre économie", a-t-il asséné, insistant sur le faible chômage et la croissance robuste. Depuis, l'école a demandé aux professeurs de ne plus prononcer son nom de famille, selon BFM TV.

Le président américain a également annoncé qu'il rencontrerait le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un les 27 et 28 février au Vietnam pour poursuivre les négociations sur le désarmement nucléaire de la Corée du Nord. Les Etats-Unis, ainsi qu'une quarantaine d'autres pays, ont reconnu l'opposant vénézuélien Juan Guaido comme président par intérim et seule autorité légitime à Caracas. "USA!" lorsque Donald Trump a salué la nombre record de femmes élues en novembre dernier, qui constituent le 116ème Congrès. "Trump n'applaudit jamais les démocrates, pour quoi que ce soit, poursuit NPR".

La radio publique américaine estime que cette scène illustre un des objectifs de Donald Trump actuellement: "renouer le contact avec les femmes".

Dernières nouvelles