Wall Street recule, les craintes pour l'économie pèsent

Un employé de la Bourse de Wall Street

Les doutes sur la croissance mondiale rattrapent Wall Street

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a reculé de 8,95 points pour terminer la séance avec 15 703,36 points.

L'indice Dow Jones a perdu 220,57 points, soit 0,87%, à 25.169,73.

L'indice élargi S&P 500 cédait 0,74% à 2.711,51 points. Malgré une journée plus difficile pour les producteurs de cannabis, le S&P TSX a terminé la journée en légère hausse de 0,06%.

D'autant plus que les résultats d'entreprises du jour étaient sans éclat.

Wall Street souffre également de résultats mal accueillis, notamment ceux de Twitter, qui perd 10% dans les premiers échanges après avoir annoncé une prévision de chiffre d'affaires pour le trimestre en cours inférieure aux attentes des analystes.

Les chiffres de la société Tapestry, maison mère des marques de maroquinerie Coach et Kate Spade, étaient aussi reçus fraîchement, le titre plongeant de 16,97 %.

7 février (Reuters) - Wall Street a ouvert jeudi dans le rouge, la crainte d'un ralentissement de l'économie mondiale reprenant le dessus après la révision à la baisse par la Commission européenne de ses prévisions de croissance.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à dix ans reculait à 2,658%, contre 2,695% mercredi à la clôture, et celui à 30 ans à 2,998%, contre 3,033% la veille. Le rapprochement des deux établissements va créer la sixième plus grosse banque américaine en termes d'actifs.

Match Group montait de 9,96 % après des résultats trimestriels dopés par la forte croissance de son site de rencontres Tinder et ses 4,35 millions de membres fin décembre.

Dernières nouvelles