Le président de l'OM cambriolé à son domicile — Marseille

Mario Balotelli a coûté très cher à l'OM

Mario Balotelli a coûté très cher à l'OM

Le domicile du président de l'Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, a été cambriolé dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris auprès de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône. Le cambriolage a eu lieu en l'absence de Jacques-Henri Eyraud, qui se trouvait à Dijon pour le match victorieux de l'OM (1-2), vendredi soir. Le train devant ramenant les Marseillais de Dijon étant en panne, le trajet avait été fait en voiture. "Ce n'était pas un grand Marseille mais l'OM a fait la différence avec ses individualités".

De retour à son domicile du 8e arrondissement, il a constaté que les lieux avaient été cambriolés. Si le montant du préjudice n'est pas encore connu, l'enquête indique toutefois que ce sont principalement des bijoux qui ont été volés. De son côté, La Provence se fait plus précise en parlant d'un butin estimé à 100 000 euros. Christophe Bouchet, président entre 2002 et 2004, avait connu le même sort.

Dernières nouvelles