Michael B. Jordan en thérapie après "Black Panther"

Crédits: Marvel Studios

Crédits: Marvel Studios

Jordan s'est tellement imprégné du presonnage que l'acteur a eu besoin de faire une thérapie après le film Black Panther! Il s'était trop imprégné du rôle et il a aussi eu du mal à reprendre une vie normale!

" J'étais seul, je m'étais isolé", poursuit le comédien révélé dans la série Sur écoute".

Michael B. Jordan a aussi confié que s'imprégner de ce rôle l'avait submergé. Je me suis dit qu'Erik [Killmonger], son enfance était très solitaire. Il n'avait aussi pas beaucoup de gens à qui parler à propos de cet endroit qui n'existait pas appelé Wakanda. Mais évidemment, c'est une allégorie extrême, exagérée de la diaspora africaine, présentée du point de vue des Afro-Américains. Je n'avais aussi pas de méthode. Franchement, la thérapie, rien que le fait de parler à quelqu'un, cela m'a beaucoup aidé. J'ai juste fait ce que je sentais être nécessaire. Mais je n'avais pas non plus de plan de secours.

Si bien que lorsque le tournage a été terminé, cet "état d'esprit" a fini par le rattraper.

Le podcast d'Oprah Winfrey, SuperSoul Conversations, recueille confidence sur confidence dans ses fauteuils bleu nuit.

Dernières nouvelles