SocGen abaisse aussi ses objectifs à cause des marchés et des taux

BNP Paribas résiste en Bourse malgré la baisse de ses profits et de ses prévisions

En difficultés sur les marchés, Société Générale réduit son objectif de rentabilité

Elle confirme l'arrêt de sa filiale de gestion pour compte propre Opera Trading.

Elle prévoit en outre des réductions de coûts dans sa banque de financement et d'investissement (banque de grande clientèle et solutions investisseurs), pour un montant total de 500 millions d'euros, alors qu'ils devaient initialement rester stables. Aucun plan de départ volontaire ni de licenciement n'est toutefois prévu à ce stade, cette restructuration devant se traduire par des mobilités internes et par un non remplacement de certains départs. Fait exceptionnel depuis la crise de 2008, le pôle Global Markets a essuyé une perte avant impôts de 225 millions d'euros sur le trimestre. Or le quatrième trimestre a été plombé par la chute des revenus des activités de marchés.

Particulièrement pénalisant, les revenus des activités de courtage des produits financiers liés aux obligations, devises et matières premières (FICC) ont plongé de plus de 20% sur l'ensemble de l'année.

La troisième banque française par la capitalisation boursière explique vouloir ainsi adapter sa feuille de route stratégique à la persistance d'un environnement de taux bas au sein de la zone euro et aux difficultés structurelles dans les activités de marché, surtout dans les taux, crédit et changes.

La réaction du marché aux résultats et aux annonces de l'établissement bancaire est mitigée.

Du côté des recettes, le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires, est ressorti en baisse 1,5% sur un an, à 42,5 milliards.

Les analystes prévoyaient en moyenne un résultat net de 1,37 milliard d'euros au quatrième trimestre et un PNB de 10,30 milliards d'euros, selon FactSet.

Son bénéfice net est quant à lui multiplié par 9 à 624 millions d'euros sur le trimestre. Le groupe a décidé de maintenir son dividende annuel inchangé à 3,02 euros par action malgré ce léger repli. La rentabilité des fonds propres a par ailleurs atteint 8,2% en 2018 (8,8% hors éléments exceptionnels) et le ratio de fonds propres CET1 s'améliore de 0,2 point sur un an, à 11,8%.

BNP Paribas se félicite d'une activité commerciale soutenue, notamment dans ses activités de détail.

Société générale a annoncé jeudi des résultats au quatrième trimestre globalement en ligne avec les attentes du marché, tout en décidant à son tour de réviser à la baisse ses objectifs financiers à horizon 2020 avec un renforcement des économies et des cessions.

Dernières nouvelles