Woody Allen attaque Amazon et réclame 68 millions de dollars

DOMINIQUE JACOVIDES  BESTIMAGE

DOMINIQUE JACOVIDES BESTIMAGE

C'est, en dollars (soit 60 millions d'euros), la somme que réclame Woody Allen à Amazon devant la justice américaine. Liés par un contrat de production et de distribution, les deux géants, l'un du cinéma, l'autre du commerce en ligne, sont brouillés depuis qu'Amazon a refusé de verser à Woody Allen les neuf millions de dollars prévus pour le financement de son film "A Rainy Day in New York". "Après qu'Allen ait demandé une explication, Amazon a annoncé que cette information serait retirée car "les événements étaient sous surveillance", notamment de nouvelles allégations à l'encontre de M. Allen, ses propres commentaires controversés et le refus croissant des plus grands talents de travailler avec lui être associé à lui, qui ont tous contrecarré le but de l'accord", lit-on dans la plainte déposée dans le district sud de New York. Le réalisateur, primé quatre fois aux Oscars, a déposé une requête en justice, auprès d'un tribunal fédéral civil de Manhattan. Il a été soupçonné d'avoir sexuellement abusé de sa fille adoptive Dylan Farrow en 1992, alors qu'elle était âgée de 7 ans. D'après le dossier, la rupture du contrat par Amazon n'a aucune justification légale, la firme étant accusée d'avoir agi " en toute conscience des dégâts que la décision allait infliger à M. Allen. Les différentes enquêtes menées n'ont pas permis de mettre à jour la vérité, et les poursuites à son encontre ont été abandonnées. Le géant d'internet aurait mis fin à leur engagement se basant sur des accusations anciennes qui visent le cinéaste.

Le cinéaste a affirmé au début de juin son soutien au mouvement #MoiAussi.

En effet, et ce n'est nouveau pour personne, Woody Allen est sous la lumière des accusations depuis plusieurs années déjà.

Ces derniers mois, plusieurs acteurs et actrices qui ont travaillé avec le réalisateur ont pris leurs distances publiquement, indiquant qu'ils ne souhaitaient plus tourner avec lui. Les acteurs Javier Bardem et Alec Baldwin ont eux publiquement soutenu le réalisateur de renom.

Dernières nouvelles