Alassane Ouattara menace et tend la main à Laurent Gbagbo — Côte d’Ivoire

Guillaume Soro et son sac de riz

Guillaume Soro et son sac de riz

"La porte reste ouverte", a déclaré le Chef de l'Etat Alassane Ouattara à propos de la démission de Guillaume Kigbafori Soro. Quelles est la position du dirigeant ivoirien? Dans une interview accordée à RFI, le président ivoirien Alassane Ouattara n'écarte pas la probable candidature de Soro à la présidentielle de 2020. A la question de savoir quelle a été sa réaction après la décision de la Cour pénale internationale d'acquitter Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara relativise: " Aucune réaction de ma part. C'est un procès qui continue (.). Je n'ai pas d'avis. Quelqu'un doit bien être responsable de ces 3.000 morts. J'espère que la justice fera la lumière sur cela.

Pour le président de la République ivoirien, qui s'exprimait à cette occasion en marge du 32e sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie, dimanche, des discussions pourraient être envisagées avec le Front populaire ivoirien (FPI) pour que le retour de Laurent Gbagbo se passe sans encombre. Mais attendons de voir comment les choses vont se terminer (...). Ils ont été acquittés par la Chambre de première instance et doivent attendre un éventuel appel du procureur. Et pensons aux victimes, à leurs proches. En effet, si une possibilité de la candidature de l'ex-chef d'Etat ivoirien Laurent Gbagbo, libéré sous condition par la CPI suscite la curiosité des uns et des autres, celle de Guillaume Soro également fait parler plus d'uns. "Sans exclusivité je suis pour la paix, je suis pour que la Côte d'Ivoire continue dans la tranquillité, que les progrès importants que nous avons vus ces sept dernières années puissent se consolider dans tous les domaines économique, social, sur le plan de la gouvernance démocratique, etc ".

Dernières nouvelles