Des croix gammées taguées sur le portrait de Simone Veil à Paris

Bagelstein dépose plainte après un tag antisémite sur une vitrine à Paris

France Bagelstein dépose plainte après un tag antisémite sur une vitrine à Paris

Par ailleurs, deux portraits de Simone Veil, une figure de la vie politique et européenne, déportée à 15 ans dans le camp d'Auschwitz, apposés sur la façade de la mairie du 13e arrondissement, ont été tagués de croix gammée. "Tout est mis en œuvre pour que cet acte infâme ne reste pas impuni", a déclaré sur Twitter le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. " Jamais nous ne céderons face à l'antisémitisme, face à ceux qui, par leur haine et leur ignorance, salissent la République ", a twitté le ministre de la Culture Franck Riester.

Un arbre planté à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), là où avait été retrouvé Ilan Halimi, un jeune juif assassiné en 2006, a été scié, à deux jours de l'anniversaire de sa mort, a appris l'AFP aujourd'hui de sources concordantes.

Une inscription antisémite visant le président Emmanuel Macron a également été découverte lundi matin sur le siège du Monde, dans le 13e arrondissement. L'acte aurait été commis dans la nuit de vendredi à samedi. "Juden", "juif" en allemand, était inscrit à la peinture peinture jaune, référence aux inscriptions antisémites apposées par les nazis sur les commerces juifs en Allemagne.

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé qu'une plainte allait être déposée par la Ville.

Après dépôt d'une plainte, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour dégradations volontaires aggravées et provocation à la haine raciale, confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), a indiqué dimanche une source judiciaire. Selon le cofondateur de cette chaîne de restauration spécialisée dans le bagel, Gilles Abecassis, des graffitis similaires ont déjà été réalisés sur d'autres vitrines. Soyons tous mobilisés contre la haine. Elle dénonce un acte "lâche et abject" sur Twitter.

Dernières nouvelles