Affrontement PUR vs BBY, Ibou Diop tué à Tambacounda — Urgent

Sénégal: arrestations et saisie d'armes après des violences électorales mortelles

Sénégal : arrestations et saisie d'armes après des violences électorales mortelles

Selon les médias étrangers, un militant du parti APR au pouvoir est décédé après avoir été poignardé dans un affrontement avec le service de sécurité du PUR (parti d'opposition) tandis que deux blessés, dont un heurté par un véhicule du convoi du Pur, ont succombé à leurs blessures, rapporte le site Koaci.

"Vingt-quatre personnes ont été arrêtées par la gendarmerie", a déclaré mardi à l'AFP une source de sécurité, jointe à Tambacounda.

Et la presse a été la victime co-latérale: le bus de la Rts caillassé, tout comme celui des journalistes affrété par le Pur, le journaliste Ibrahima Khalil Sène grièvement blessé, Yatma Mbaye, chauffeur de la Rts, et d'autres journalistes blessés, avant d'être exfiltrés... Ces événements se sont déroulés dans la localité de Tambacounda, dans l'est du Sénégal.

Les journalistes présents dans le convoi du candidat du Parti pour l'Unité et le Rassemblement (PUR) vont rentrer à Dakar jusqu'à nouvel ordre.

"C'est déjà le résultat de l'appel à la violence prônée par certains responsables politiques", a-t-il estimé, ajoutant: "Ils répondront de leurs actes devant les tribunaux".

Il visait notamment son prédécesseur (2000-2012) et adversaire politique, Abdoulaye Wade, qui a appelé la semaine dernière à empêcher la tenue de la présidentielle, conviant notamment ses partisans à "brûler les cartes d'électeur et les bulletins de vote".

Dernières nouvelles