Suspension de Pneumorel en raison d'un risque cardiaque

Illustration enseigne d'une pharmacie

Illustration enseigne d'une pharmacie

Cet antitussif, utilisé contre la toux et pour l'expectoration lors des maladies bronchopulmonaires, ne doit plus être prescrit, vendu, ni utilisé depuis le 8 février dernier.

En cause, des risques d'apparition de troubles cardiaques lors de la prise de ce traitement.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonce que le Pneumorel est retiré de la vente en raison d'un risque cardiaque.

Le Pneumorel est un médicament destiné à traiter la toux.

Son principe actif, le fenspiride, a des propriétés anti-inflammatoires et anti-histaminiques empêchant la constriction des bronches.

Cette décision fait suite aux résultats de nouvelles études qui ont montré que le fenspiride est susceptible d'augmenter l'intervalle QT.

Les patents sont invités à arrêter leur traitement et à ramener le Pneumorel en pharmacie. L'ANSM a donc considéré que, compte tenu d'une part de ces nouvelles données et, d'autre part, du caractère non indispensable de ces médicaments, le rapport bénéfice / risque de ce produit est devenu défavorable. Une réévaluation de l'ensemble de ces médicaments sera conduite par l'EMA en vue d'une décision harmonisée au niveau européen. Pour tout renseignement complémentaire, notamment pour en savoir plus sur les modalités de retour et de remboursement des produits par le laboratoire, le public peut contacter les laboratoires Servier au numéro vert suivant: 0800.00.39.36.

Dernières nouvelles