Italie : une victoire 20-0 en 3ème division !

Les joueurs de Pro Piacenza en rouge et noir dépités après avoir encaissé un nouveau but

INSOLITE - Un 20-0 à 11 contre 7 pour le match officiel le plus loufoque du monde

Dimanche, le club de Pro Piacenza (Serie C, le troisième échelon du football italien) a terminé la rencontre avec une cuisante défaite 20-0 alors qu'il se déplaçait sur le terrain de Cuneo, équipe de milieu de tableau.

Incapable de payer les salaires de ses joueurs et de son staff, le club de Pro Piacenza risquait l'exclusion de la 3e division italienne s'il ne disputait pas ce match. Avec déjà trois matchs perdus sur tapis vert, Pro Piacenza devait absolument jouer ce match pour ne pas être exclu de sa poule de Serie C. Mais ce carton n'a rien d'un exploit: en face, l'adversaire a débuté le match avec seulement sept joueurs sur le terrain, à cause de graves problèmes financiers.

Pire, un de ces huit joueurs avait oublié ses papiers d'identité, et n'a finalement pas pu débuter la rencontre, n'entrant sur le terrain qu'à la 60e minute.

Selon plusieurs médias italiens, un des masseurs du club aurait également joué quelques minutes avant de sortir blessé. L'un des deux joueurs nés en 2000 avait par ailleurs été inscrit sur la feuille de match en tant qu'entraîneur.

À la mi-temps, le score était de 16-0 en faveur de l'équipe locale qui a probablement eu pitié des visiteurs au retour des vestiaires en n'ajoutant que quatre petits buts. 10-0. Au passage, l'attaquant Hicham Kanis, dont l'agent est Mino Raiola, en a profité pour établir un nouveau record, celui du plus grand nombre de buts marqués lors d'un match pro en Italie: six, tous en première période! Mais les difficultés économiques sont très fréquentes pour des clubs qui peinent à assumer le statut professionnel.

"Ce qui s'est passé à Cuneo est une insulte au sport et à ses principes". Les joueurs du club étaient en grève depuis décembre, leurs salaires n'étant plus payés depuis septembre. "Cela sera la dernière comédie", a assuré le président de la Fédération italienne de football, Gabriele Gravina.

Dernières nouvelles