Le ministre des Affaires étrangères annonce son départ — Iran

Le ministre des Affaires étrangères iranien présente sa démission

Le ministre des Affaires étrangères annonce son départ — Iran

Mohammad Javad Zarif, le ministre des affaires étrangères iranien, a annoncé lundi sa démission sur les réseaux sociaux, présentant ses excuses aux Iraniens pour ne pas avoir été en mesure de les servir plus longtemps.

Mohammad Javad Zarif, chef de la diplomatie iranienne, a annoncé avoir déposé sa démission. Cette démission a cependant été confirmée de source officielle iranienne.

"Le poison mortel pour la politique étrangère est que la politique étrangère devienne un problème de luttes entre partis et factions", a-t-il ajouté. Toutefois, il n'était pas clair si le président iranien Hassan Rouhani l'accepterait.

Ali Najafi Khoshroodi, porte-parole de la commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du Parlement, a déclaré à Irna qu'il avait signé la lettre et qu'il collectait de nouvelles signatures. "Je suis extrêmement reconnaissant au peuple iranien et à ses dirigeants respectés pour la magnanimité dont ils ont fait preuve pendant 76 mois".

Considéré comme un modéré, Mohammad Javad Zarif a joué un rôle important dans les négociations et la conclusion de l'accord de Vienne de 2015 sur le programme nucléaire iranien.

L'annonce de la démission de Javad Zarif survient au soir d'une visite surprise à Téhéran du président syrien Bachar al-Assad, qui s'est entretenu avec le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, et Hassan Rohani.

Bête noire des ultraconservateurs iraniens, il a vu ces derniers mois les critiques s'intensifier contre lui après la décision du président américain Donald Trump de retirer unilatéralement son pays de ce pacte en mai 2018. Selon l'agence Isna, il n'était présent à aucune de ces deux entrevues.

Dernières nouvelles