Les pharmaciens pourront-ils bientôt délivrer des médicaments sans ordonnance ?

Les pharmaciens vont-ils bientôt pouvoir prescrire certains médicaments normalement sous ordonnance

Les pharmaciens vont-ils bientôt pouvoir prescrire certains médicaments normalement sous ordonnance ? REUTERS Regis Duvignau File

Des médicaments normalement prescrits sur ordonnance part votre médecin pourront-ils bientôt être délivrés par votre pharmacien?

Les médicaments seraient fournis par le pharmacien pour dépanner les patients en cas de petite urgence et lorsque le médecin n'a pas la possibilité de le faire en soirée ou le week-end. La liste des médicaments n'a pas encore été précisée. Le député LREM Thomas Mesnier, également rapporteur du projet de loi Santé, a déposé hier un amendement dans ce sens, ont dévoilé nos confrères de franceinfo. Parfois le pharmacien s'avère alors le seul recours pour obtenir le médicament "magique" qui va potentiellement tout remettre dans l'ordre, en l'occurrence un antibiotique dans le cas d'une infection urinaire.

Une telle proposition avait déjà été faite, mais elle avait été rejetée à l'automne par l'Assemblée nationale lors du vote de la loi de financement de la Sécurité sociale.

Selon Carine Wolf-Tahl, présidente de l'ordre des pharmaciens interrogée par Franceinfo, les produits concernés pourraient être "des pathologies qu'on va dire bénignes ou des petites urgences (.) type cystite, conjonctivite, petite dermatite inflammatoire". Un pépin vous tombe dessus mais aucun médecin ne peut vous prendre en charge rapidement.et le pharmacien refuse de vous délivrer le précieux remède sans ordonnance. Dans "la vraie vie", certains acceptent déjà de le faire, d'où la nécessité selon elle de mieux "encadrer ces pratiques".

Avec cet amendement, cette pratique serait désormais légale, encadrée par des règles strictes et pratiquée en accord avec les médecins traitants. Une proposition qui ne convainc pas les syndicats de médecins. Les pharmaciens l'espèrent: " En tant que premier interlocuteur de santé, le pharmacien occupe une position stratégique pour mettre en place des actions de prévention et de pertinence dans les soins", résume Hervé Jouves, président du groupement Pharmacies Lafayette qui ne veut cependant pas se substituer aux médecins. Le projet sera débattu le mois prochain à l'Assemblée nationale.

Dernières nouvelles