Il croit avoir un rhume, une dent lui pousse dans le nez

Il découvre qu'une dent a poussé dans son nez

Il pensait avoir un rhume, c’était une dent qui poussait dans son nez

Il possède une " dent intranasale ".

Comme ils l'ont expliqué au BMJ Case Report, dans un papier publié le 2 février dernier, ils n'avaient pas tout de suite détecté ce phénomène de dent intranasale, un phénomène très rare qui ne touche que 1% de la population mondiale. Un Danois âgé de 59 ans se plaignait d'un rhume chronique depuis deux ans, faisant état aussi "d'écoulements chroniques", de "perte d'odorat" ou tout simplement d'un "nez bouché". "Il est très probable que notre patient ait eu cette dent intranasale pendant la plus grande partie de sa vie, mais que les symptômes ne soient apparus que tardivement ", ont analysé les médecins, incapables de savoir ce qui a causé cette dent intranasale. C'est l'apparition de cette dent mal positionnée qui aurait créé les symptômes. Et selon les médecins, c'est bel et bien cette dent qui était responsable des inflammations chroniques du quinquagénaire. Si avoir une dent dans son nez n'a rien de dangereux en soi, l'extraction est toujours recommandée.

La dent, qui mesurait 13 mm sur six a été retirée, et les symptômes du patient ont disparu.

Le précédent cas remonte à juillet 2014.

Dernières nouvelles