Déficit commercial américain record en 2018, malgré les taxes douanières

Washington and Beijing last year exchanged punitive tariffs on more than $360 billion in two-way trade but have recently indicated they are close to coming to terms

États-Unis: le déficit du commerce au plus haut depuis dix ans

La balance commerciale s'est détériorée malgré la politique protectionniste de la Maison-Blanche que le président Donald Trump juge nécessaire pour protéger ses industriels de ce qu'il qualifie de concurrence déloyale de l'étranger.

Le déficit du mois de décembre a atteint 59,8 milliards, à son plus haut niveau depuis octobre 2008 et supérieur aux attentes des économistes qui tablaient sur 57,9 milliards, en raison d'une baisse des exportations américaines pour le troisième mois de suite et d'un rebond des importations.

La Chine fait face à un ralentissement généralisé de son économie inédit que sa relation commerciale conflictuelle avec les Etats-Unis n'a pas arrangé.

Les experts s'accordent aussi à dire que l'économie américaine devrait ralentir à mesure que les mesures pour doper l'économie, telles que l'abaissement des impôts, vont s'estomper. Elle traduit une baisse de -1,9%, des exportations (à 205,1 milliards de dollars), alors que les importations ont augmenté de +2,1% (264,9 milliards de dollars). Le solde négatif pour les biens manufacturés s'est élevé à 43,6 milliards de dollars avec la Chine, 10,6 milliards de dollars avec le Mexique, 2,7 milliards de dollars avec le Canada et 17,9 milliards de dollars avec l'Union européenne.

Ces données sont publiées alors que l'administration Trump négocie âprement un accord commercial avec Pékin pour mettre fin à leur conflit.

Les tractations commerciales sont "très difficiles" et "il reste encore beaucoup à faire" malgré des percées dans certains domaines, a ainsi déclaré mardi le ministre chinois du Commerce, faisant écho à des propos similaires tenus la semaine dernière par le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer.

Donald Trump a reçu le 20 février un rapport de son ministère du Commerce sur l'industrie automobile, au contenu toujours confidentiel. "Nous ne pouvons nous contenter d'un accord qui ne se traduirait pas par un réel changement durable ".

"Si nous ne trouvons pas un accord (commercial avec l'UE), nous imposerons des tarifs douaniers" sur les voitures, avait menacé le président américain quelques jours plus tard.

Dernières nouvelles