Panne d'électricité, aide humanitaire bloquée... Juan Guaido veut décréter l'état d'urgence — Venezuela

Juan Guaido veut placer le Venezuela en état d’alerte

Sabotage du réseau électrique du Venezuela

Nicolas Maduro ne dispose plus que de 14% d'opinions positives, selon l'institut d'enquête Datanalisis.

Devant un établissement de la capitale, José Lugo pleurait vendredi sa nièce Marielsi Aray, morte à 25 ans: les appareils respiratoires qui la maintenaient en vie avaient cessé de fonctionner, a-t-il raconté.

L'opposant Juan Guaido entend lundi tirer parti de la gigantesque panne de courant qui plonge le Venezuela dans le chaos depuis trois jours en appelant le Parlement à voter l'état d'urgence dans l'espoir de faciliter l'entrée d'aide humanitaire dans le pays. "Juan Guaido a aussi enjoint à la population de descendre dans les rues " parce que ce régime laisse mourir les Vénézuéliens " et a appelé les forces armées à cesser " de couvrir le dictateur", le président Maduro.

Lors de son discours à Caracas, Nicolas Maduro a affirmé que des attaques cybernétiques étaient à l'origine de la panne massive qui avait privé d'électricité presque tout le Venezuela.

Cette panne a soumis l'économie du Venezuela, déjà très fragile, à de nouvelles tensions. Dans ce pays où l'inflation est hors de contrôle, l'argent liquide est rare, faute de billets disponibles. Mais toutes ont été suspendues dès jeudi soir.

"Je vais demander lundi à l'Assemblée nationale de décréter l'état d'urgence pour permettre l'entrée de l'aide humanitaire" dans le pays, ce qui permettra aussi de "solliciter l'aide internationale", a annoncé dimanche Juan Guaido, président de l'Assemblée nationale, autoproclamé "président par intérim" du pays et reconnu par une cinquantaine de pays.

Le gouvernement, sous pression depuis des semaines, a dénoncé " la guerre impérialiste sur l'électricité ".

"Le ministre de la Défense, Vladimir Padrino, a qualifié la panne d'" agression délibérée " des États-Unis et annoncé un " déploiement " de l'armée, sans plus de détails, lors d'une déclaration sur la télévision d'État VTV. Il appelle ses troupes à le soutenir contre l'impérialisme américain. Rien ni personne ne pourra vaincre le peuple de Bolivar et de Chavez. "Patriotes, unissez-vous! ", écrit-il sur Twitter.

Le gouvernement vénézuélien a affirmé qu'il allait fournir à l'ONU " des preuves " d'une responsabilité de Washington dans la panne d'électricité. Des experts accusent le gouvernement socialiste de ne pas avoir investi pour entretenir les infrastructures alors que la crise économique fait rage. Le ministre de l'Energie électrique, Motta Dominguez, a lui aussi parlé de " guerre de l'électricité, cette fois, ils ont attaqué la centrale hydroélectrique de Guri ", la principale du pays, précise l'autorité ministérielle.

Dernières nouvelles