27 personnes secourues après l'incendie de leur bateau — Finistère

Le naufrage du Grande America fait craindre une pollution du littoral atlantique

Marine Nationale

C'est vers 04H00, que la frégate britannique HMS Argyll, qui avait été déroutée sur zone, a récupéré à son bord les 27 personnes, "toutes saines et sauves", a indiqué la préfecture maritime dans un communiqué.

"Le bateau a coulé à 15h26 par 4.600 m de fond", à environ 333 km des côtes françaises, soit en zone économique exclusive française, a précisé la préfecture maritime de l'Atlantique à l'AFP. Il a décidé peu après 2h d'abandonner le navire. Reste aussi, selon le ministre, à identifier le contenu de la cargaison "pour connaître la nature exacte des produits contenus dans les conteneurs dont certains sont tombés à l'eau, avant même que le navire ne coule". "Nous allons voir s'il faut mobiliser des moyens sous-marins antipollution", a précisé François de Rugy. D'une longueur de 214 mètres, il était en provenance de Hambourg (Allemagne) et devait se rendre à Casablanca (Maroc). L'équipe d'évaluation et d'intervention a pu réaliser un survol du Grande America, permettant ainsi aux experts du CTC (Centre de Traitement de Crise) de la préfecture maritime à Brest d'avoir des éléments complémentaires d'appréciation de la situation sur le navire.

Alors qu'il était à environ 140 milles au sud-ouest de Penmarch (Pointe de la Bretagne) un violent incendie s'est déclaré dans l'un des conteneurs embarqués en pontée sur l'avant du navire.

Préfecture maritime de l'Atlantique
Préfecture maritime de l'Atlantique

Une frégate multi-missions (FREMM) de la Marine Nationale, l'"Aquitaine" se trouvait mardi sur zone, de même que le BSAA (Bâtiment de soutien et d'assistance affrété), le "VN Sapeur", où il a relevé le remorqueur de haute mer "Abeille Bourbon" qui avait tenté sans succès de mettre un terme à l'incendie.

L'armateur du navire, Grimaldi Group, en réponse à la mise en demeure du préfet maritime et compte-tenu de ses obligations en tant que propriétaire du navire, a mandaté la société ARDENT (Société de salvage) qui a affrété deux remorqueurs afin de rallier le navire en difficulté: l'Union Lynx, depuis Vigo (Espagne), prévu d'arriver dans la soirée et le Tera Sea Hawk, depuis Rotterdam, qui devrait arriver demain soir sur la zone des opérations. "Le navire présentait sur son côté droit une forte inclinaison qui s'est aggravée au fil du temps".

Le navire de commerce italien transportait des voitures et autres véhicules dans ses garages et des conteneurs sur ses ponts supérieurs.

Dernières nouvelles