Emmanuel Macron appelle à "une transition d’une durée raisonnable"

Emmanuel Macron avec le président kényan Uhuru Kenyatta à la gare centrale de Nairobi au Kenya le 13 mars 2019. YASUYOSHI CHIBA  AFP

Emmanuel Macron avec le président kényan Uhuru Kenyatta à la gare centrale de Nairobi au Kenya le 13 mars 2019. YASUYOSHI CHIBA AFP

La colère des Algériens a-t-elle été entendue? "Je salue la déclaration du président Bouteflika par laquelle il annonce ne pas solliciter un cinquième mandat et prendre des mesures pour rénover le système politique algérien ", a écrit M. Le Drian dans un communiqué. Une information rapportée par Le Point.

Le président Emmanuel Macron a salué ce mardi à Djibouti "la décision" du président algérien Abdelaziz Bouteflika de ne pas briguer un cinquième mandat et a demandé "une transition d'une durée raisonnable".

Les élections présidentielles, prévues le 18 avril prochain, vont par conséquent être reportées.

Emmanuel Macron a souhaité que la conférence nationale annoncée par Bouteflika puisse s'organiser dans "les prochaines semaines et les prochains mois" afin qu'elle débouche sur une "transition d'une durée raisonnable".

Notons que depuis le commencement des protestations populaires contre le 5 mandat, la France a exprimé l'espoir d'une nouvelle dynamique en Algérie. Noureddine Bedoui, ministre de l'Intérieur, a été nommé comme successeur et doit former un nouveau gouvernement. Le Président de la République a appelé notamment à une "transition d'une durée raisonnable".

Dernières nouvelles