Reims : trois étudiants soupçonnés du meurtre d'un jeune homme de 23 ans

Bastien avait participé aux 12 coups de midi en juin 2018

Bastien avait participé aux 12 coups de midi en juin 2018

Boust était un jeune homme extraordinaire, talentueux et jovial, il nous a donné à tous des sourires sur scène ou hors de scène. Il n'a pas survécu à ses blessures. Pour des motifs toujours inconnus, une bagarre a éclaté vers 3 heures du matin dans une petite rue du centre-ville entre ce trio d'étudiants en BTS en alternance et un autre groupe de jeunes gens dont la victime, rouée de coups de poings et de pieds dans la tête.

Trois étudiants ont été mis en examen pour meurtre dimanche, indique une source judiciaire lundi 11 mars, confirmant une information de L'Union. L'un d'entre eux a été interpellé sur les lieux de l'agression mortelle "dans un état d'alcoolisation avancée" comme le précise le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourrette.

Selon le procureur, les trois hommes reconnaissent s'être trouvés ensemble sur les lieux du crime, mais ils "se renvoient la balle" quant à la responsabilité des coups mortels.

La victime était connue à Reims pour ses activités dans le milieu musical et associatif. Il était notamment secrétaire du club de football de Saint-Brice-Courcelle, une commune de l'agglomération rémoise.

Depuis l'annonce de son décès, de nombreux habitants de Saint-Brice-Courcelles, un village proche de Reims, ont rendu hommage à Bastien Payet.

La famille des 12 Coups de midi est en deuil.

Sur les réseaux sociaux, les hommages affluent après la disparition tragique du jeune homme.

L'association des ateliers slam.com de Reims, dont Bastien faisait partie, a également posté un long message sur Facebook.

Nous avons en ce dimanche pluvieux, l'immense peine de vous annoncer que notre Bastien nous a quitté ce matin.Le monde... J'aurai voulu t'écrire le plus beaux des slams aujoud'hui mais tout me parait si moche... Tu...

Dernières nouvelles