À Tarbes, des Gilets jaunes saccagent le temple des Francs-Maçons

Le temple du Grand Orient à Tarbes saccagé dans la nuit de samedi à dimanche

Le temple du Grand Orient à Tarbes saccagé dans la nuit de samedi à dimanche

La Dépêche précise qu'un d'entre eux, "gilet jaune et masque sur le visage" s'en est d'abord pris à l'interphone "qu'il a arraché".

Un appel à une manifestation nocturne dépassant les Hautes-Pyrénées, mais en dehors du collectif, est également lancé pour 20 heures place Verdun à Tarbes, contre l'injustice sociale et fiscale.

Pour le 17e week-end consécutif, les Gilets jaunes se rassemblaient ce 9 mars dans plusieurs villes de France, une semaine avant la grande action qu'ils planifient pour le 16 mars, au terme du grand débat national.

De nombreux objets ont été détruits, d'autres renversés. Les responsables du Grand Orient de Tarbes devaient porter plainte ce dimanche, rapporte France 3 Occitanie, et une enquête a été ouverte par la sûreté urbaine.

Soudain, il a grimpé sur le mur, franchi les grilles et ouvert de l'intérieur le grand portail.

Le meneur est ressorti avec quatre épées qu'il a posées sur les fenêtres de la banque de France toute proche avant qu'un autre manifestant ne se ravise et ne ramène les objets.

Les premières constatations de la police technique et scientifique ont été effectuées dans la nuit.

Dernières nouvelles