Ce n'est pas un choix de ma part — Rabiot

Mbappe training

Reuters

Le jeune milieu défensif, âgé de 23 ans, et son club formateur s'opposent dans une guerre froide depuis plus de trois mois et l'échec des négociations sur sa prolongation de contrat, synonyme de départ sans contrepartie financière pour le PSG cet été. Et ce jusqu'au 27 mars.

"Je trouve inacceptable l'attitude et le manque de professionnalisme d'un joueur comme Adrien Rabiot envers le club, ses coéquipiers et ses supporters". Lassés par le comportement du joueur, qui s'est dernièrement illustré en se rendant en boite de nuit le soir de la débâcle de son équipe face à Manchester United, les décideurs du club ont décidé de le laisser sur le banc. "Je rappelle que jusqu'au 30 juin 2019, il fait partie de notre effectif". L'international français avait ensuite liké la vidéo de joie de Patrice Évra au Parc des Princes.

Interrogé par la chaîne d'information sportive sur son sentiment après l'élimination en huitième de finale du PSG, Rabiot a confié que la nouvelle désillusion européenne de son club lui faisait "mal". Au micro d'Infosport +, le natif de Saint-Maurice a fait part de ses sentiments: " je n'ai pas choisi cette situation-là. Si je pouvais jouer, bien sûr que.

Comme révélé par L'Équipe le 21 février, le club de la capitale avait déjà sanctionné son joueur en lui retirant sa prime d'éthique (un pourcentage de sa rémunération mensuelle) sur plusieurs mois en raison d'un retard à une causerie lors du déplacement à Marseille, le 28 octobre 2018 (2-0), et pour son absence au stage organisé à Doha (Qatar), du 13 au 17 janvier derniers. "Je suis toujours sous contrat", a-t-il expliqué. Bien sûr que c'est très décevant encore une fois, parce que n'est pas la première que ça arrive.

Dernières nouvelles