Qatar 2022: Blatter accuse encore Sarkozy et Platini - Fil Info

L'ex-président de la Fifa Sepp Blatter en conférence de presse à Zurich le 8 mars 2018                  AFP  Archives

L'ex-président de la Fifa Sepp Blatter en conférence de presse à Zurich le 8 mars 2018 AFP Archives

Selon des documents divulgués par l'hebdomadaire anglais Sunday Times, le Qatar a versé 880 millions de dollars (783 millions d'euros) à la Fifa pour obtenir l'organisation de la compétition, répartis sur plusieurs postes et versements distincts. "Oui, c'est comme ça que les choses vont se passer".

"Je ne comprends pas cette réouverture d'un dossier de présumée corruption qui, avec la publication du rapport Garcia, avait été clos ", a réagit Blatter, au lendemain de révélations sur un présumé contrat secret entre la Fifa et la chaine de télévision Al - Jazzera. Pour la FIFA, il s'agissait d'un "plus", parmi d'autres, pour faire pencher la balance du côté du Qatar. La chaîne Al-Jazira, qui est contrôlée par Cheikh Hamad bin Khalifa Al Thani, émir du Qatar, aurait également proposé 100 millions de dollars (89 millions d'euros au cour actuel) pour un contrat télévisuel, sur la seule condition que le Qatar remporte le vote. Une Coupe du monde à 48 nations obligerait, en effet, le Qatar à faire disputer des matches dans d'autres pays voisins du Golfe, une région instable sur le plan géopolitique.

La victoire de la candidature qatarienne en 2010 avait rapidement suscité des soupçons de corruption. On ne sait pas comment va se dérouler cette affaire, mais avec ces nouvelles preuves, on commence à y voir un peu plus clair sur les conditions étranges de l'attribution de la Coupe du Monde 2022. Il avait estimé que si des éléments douteux avaient accompagné le processus, ils étaient "de portée très limitée ".

La Coupe du Monde au Qatar a déjà suscité beaucoup de colères et d'indignation.

" La FIFA a déposé une plainte auprès du procureur général de Suisse, la procédure est toujours en cours".

Dernières nouvelles