Vers la libération prochaine d'une série de prisonniers politiques — RDC

Le président togolais attendu ce vendredi à Kinshasa

Vers la libération prochaine d'une série de prisonniers politiques — RDC

Ce délai expire mardi à minuit. Selon le rapporteur du CNSA, Valentin Vangi, qui s'exprimait lundi sur la radio privée Top Congo, les personnes concernées ont été réparties en quatre catégories, notamment les prisonniers encore derrière les barreaux et les politiques qui font l'objet de poursuites judiciaires. Pour l'heure aucun détenu ne respire encore l'air de la liberté sous le nouveau président de la Rdc.

Le nombre de prisonniers politiques pouvant bénéficier de la grâce présidentielle serait très peu compte tenu de la diversité des charges qui pèsent contre eux.

"C'est une première action contre l'impunité" a déclaré le directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi.

Eugène Diomi Ndongala, l'un des opposants dont la libération était réclamée lors du dialogue politique d'avant les élections, n'est pas sur liste. Pour le président du conseil de suivi de l'accord, Joseph Olenghankoy: "Le président de la République signera les ordonnances nécessaires probablement d'ici jeudi pour ceux qui doivent sortir avec la grâce présidentielle".

Dernières nouvelles