Des réformes pour les Coupes du monde sur le tapis

Des réformes pour les Coupes du monde sur le tapis

La Fifa envisage une Coupe du monde des clubs à 24 équipes en 2021

Le conseil de la Fédération internationale de football association (FIFA) étudiera, aujourd'hui 15 mars, la faisabilité de l'organisation d'une Coupe du Monde à 48 équipes dès 2022 au Qatar. Dans une volonté d'augmenter, encore, les revenus de la FIFA, le président de l'instance a officialisé la refonte de la Coupe du Monde des clubs.

Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a annoncé vendredi le lancement à partir de 2021 d'une Coupe du monde des clubs élargie à 24 équipes.

L'UEFA a fortement contesté la création de cette compétition, craignant qu'elle menace la Ligue des champions et estimant qu'elle ne pouvait s'intégrer dans un calendrier international surchargé. Une édition qui se tiendra lors des mois de juin et juillet et qui réunira non plus sept équipes, mais bien 24.

Pour rappel, l'élargissement de la Coupe du monde de 32 à 48 équipes a été voté en 2017 par les membres du conseil de la FIFA pour la Coupe du Monde 2026 qui se déroulera aux Etats-Unis, au Mexique et au Canada. Simple " recommandation " pour le moment, la décision sera entérinée le 6 juin prochain, à Paris, mais impliquera qu'un autre pays épaule le Qatar pour accueillir les 16 matchs supplémentaires.

"Notre mission est de continuer à développer le football et de continuer à améliorer la qualité, voilà pourquoi nous souhaitons passer à 48 équipes" au Qatar en 2022, a déclaré Gianni Infantino.

Le gouvernement du football mondial a également validé l'utilisation de l'assistance-vidéo à l'arbitrage (VAR) lors du Mondial féminin 2019 qui sera disputé cet été en France.

Dernières nouvelles