À Hamilton et Mercedes la première pole — GP d'Australie

GP d'Australie: à Hamilton et Mercedes la première pole

F1 - AUSTRALIE 2019 - LA GRILLE DE DEPART

La paire a surmonté le retard affiché sur Ferrari lors des essais d'avant-saison pour aborder en favoris le premier Grand Prix de Formule 1 de l'année, dimanche en Australie.

Après avoir dominé la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie, premier Grand Prix disputé cette saison, Lewis Hamilton (Mercedes) a également signé le meilleur temps de la deuxième séance avec un chrono de 1'22 " 600.

Le Britannique de chez Mercedes devancera dimanche au départ en première ligne son coéquipier finlandais Valtteri Bottas, qu'il a finalement surclassé lors de son dernier tour rapide. Sur une piste qu'il n'aime pourtant pas, sur laquelle il ne se sent "pas à l'aise à 100%", le Finlandais a scellé son destin au départ en décollant mieux que l'autre Flèche d'argent, la Ferrari de Sebastian Vettel, la Red Bull de Max Verstappen et la seconde "rossa" de Charles Leclerc. Carlos Sainz Jr, sur sa McLaren, a quant à lui abandonné après onze tours, son moteur ayant pris feu.

Sergio Perez a quant à lui su qualifier sa Force India en 10 position.

Alors, son écurie a-t-elle bluffé ou simplement progressé?

"Après les tests, nous pensions avoir une bonne monoplace mais nous croyions vraiment être derrière", a assuré Hamilton après une pole qu'il qualifie de "réel choc". Lors de la deuxième semaine d'essais et lors des deux qui ont suivi, "nous avons simplement commencé à comprendre la voiture mais nous n'avons pas apporté d'évolution" à Melbourne.

"Nous sommes revenus de loin depuis Barcelone, a abondé Bottas".

Valtteri Bottas remporte le Grand Prix d'Australie devant Lewis Hamilton.

Vettel aussi avait l'air surpris - et déçu - à sa descente de voiture. "Hier, n'était pas une bonne journée". Aujourd'hui était meilleur mais pas en termes de rythme et de performance, a-t-il regretté. Nous pouvons gagner, nous l'avons déjà fait (sans partir en pole, NDLR).

L'Allemand sait que quoi il parle: il s'est imposé à Melbourne ces deux dernières années en partant de la troisième place sur la grille en 2018 et de la deuxième en 2017.

Dernières nouvelles