George Clooney prend sa défense — Meghan Markle

Ajouter aux favoris		Abaca

Ajouter aux favoris Abaca

Avant de devenir duchesse de Sussex et de faire la Une des tabloïds à chacune de ses sorties officielles, Meghan Markle connaissait déjà la gloire, mais outre-Atlantique. Rappelons que les deux duchesses auraient beaucoup de mal à se supporter, ayant des caractères diamétralement opposés.

Sa dernière apparition était donc le lundi 11 mars lors de la cérémonie du Commonwealth Day, aux côtés de son mari, de Kate Middleton, du prince William et des autres membres de la famille royale. Il s'agira d'une fête 5 étoiles luxe, qui succède à la fête new-yorkaise qui aurait coûté la bagatelle de 350 000 livres (environ 410 000 euros) dont 250 000 rien que pour le retour à Londres de Meghan en jet privé (ce qui avait fortement déplu aux écolos). Comment expliquer ce soudain revirement de situation?

Selon " Vanity Fair", qui cite une source du palais de Kensington, ce baiser aurait été orchestré volontairement par Kate Middleton, dans le but de montrer à Meghan qu'elle est prête à faire un pas vers elle, et afin de mettre un terme aux rumeurs sur leur mésentente.

Se préparant à l'arrivée imminente de leur premier enfant, Meghan Markle et le prince Harry ne veulent rien laisser au hasard et souhaitent maîtriser au mieux leur image.

La source citée par Vanity Fair a ajouté: "Elles n'ont peut-être pas grand chose en commun, mais Kate n'a aucun problème avec Meghan". Elle aimerait qu'elles s'entendent bien, par seulement pour Harry mais parce que deux belles-sœurs royales en désaccord ce n'est pas super, et Kate le sait.

Dernières nouvelles