Un policier soupçonné d'avoir volé des maillots du PSG

Des CRS surpris en train de piller la boutique du PSG ?

Acte XVIII à Paris : un CRS a-t-il profité de la manifestation pour piller la boutique du PSG ?

Un journaliste a filmé, samedi 16 mars, un policier en train de mettre des maillots du PSG dans un sac à dos après le pillage de la boutique des Champs-Elysées. Une vidéo tournée par le journaliste de Brut, Rémi Busine, fait beaucoup réagir sur la toile.

L'IGPN devrait décider des suites à donner à cette affaire. Le journaliste qui filmait les faits aurait reçu des coups.

Plusieurs publications très largement partagées sur Twitter accusent le policier d'avoir "volé" ces vêtements, qui proviendraient de la boutique du PSG située sur les Champs-Elysées, qui venait tout juste de se faire piller. A tel point qu'une enquête a été ouverte afin de voir si le CRS incriminé a réellement pris les maillots du PSG à titre personnel, ou s'il avait une autre raison pour le faire. Des accusations prises au sérieux par la préfecture de police de Paris qui a indiqué à 20 Minutes avoir saisi l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), confirmant une information de Checknews.

L'Unsa Police n'a pas d'informations sur l'identité du policier mis en cause. Du côté de la CGT-Police Ile-de-France, on estime qu'il n'y a pas lieu à polémiquer.

Axel Ronde, secrétaire général CGT-Police Ile-de-France, a visionné la vidéo transmise par franceinfo et assure en avoir discuté avec ses collègues.

Comme l'a retranscrit Checknews: " Il y a eu des pillages dans la boutique du Paris Saint-Germain, décrit Remy Buisine quelques instants avant. Or quand Rémy Buisine tourne ses images pour Brut, il se trouve à deux pas de la boutique du PSG qui a été pillée, et dans laquelle les forces de l'ordre sont en train de procéder à des interpellations. Un peu plus tard, le journaliste filme cette fois un autre policier qui semble ramasser des maillots rouge et bleu situés au sol, à l'extérieur du magasin. Il y a eu au moins une interpellation, et cette personne qui a été interpellée avait avec lui des vêtements qu'on peut trouver à l'intérieur de cette boutique. A tout moment ça pouvait dégénérer.

Pour autant, la scène a tout de même attiré l'attention de la police des polices.

Dernières nouvelles