Jack l'Éventreur démasqué par son ADN

Jack l'Éventreur démasqué par son ADN

L'identité de Jack l'Éventreur enfin dévoilée, 130 ans après les meurtres en série !

Jack l'Éventreur, tueur en série le plus célèbre du monde, pourrait avoir été démasqué 130 ans après les faits. Il s'agirait de Aaron Kosminski, barbier et émigré polonais, âgé de 23 ans au moment des faits.

Pour établir l'identité du tueur, les chercheurs se sont basés sur le châle retrouvé par les enquêteurs dans la nuit du 30 septembre 1888, sur le corps de Catherine Eddowes, la quatrième victime de Jack l'Éventreur. Deux scientifiques britanniques, Jari Louhalainen de l'université de Liverpool et David Miller de l'université de Leeds, travaillaient sur l'identification du plus célèbre tueur en série depuis 2007. En l'analysant, ils ont découvert du sang et du sperme dont ils ont extrait les ADN mitochondrial, c'est-à-dire l'ADN hérité de la mère. Dernière le nom de Jack L'Éventreur se cacherait en réalité Aaron Kosminski, un barbier de Whitechapel immigré d'origine polonaise. Ils ont ensuite comparé cet ADN à ceux des descendants du suspect et sont remontés jusqu'à Aaron Kosminski.

Jack l'Éventreur démasqué par son ADN
L'identité de Jack l'Éventreur révélée par des scientifiques

En 1888, entre fin août et début novembre, l'homme se surnommait lui-même "Jack The Ripper " dans des lettres qu'il écrivait à la police, après chacun de ses crimes. La comparaison ADN a permis de révéler que la police avait vu juste à l'époque, elle qui s'était résolue à le relâcher, faute de preuves. Cinq meurtres sont imputables à Jack l'Éventreur, car présentant plusieurs similitudes. Comme le rappelle Ouest-France, il agissait pendant la nuit et n'a jamais pu être démasqué par les policiers. Certains scientifiques contestent ces résultats, questionnant notamment l'authenticité du châle. Il est mort en 1919, interné dans un asile, deux ans après avoir agressé sa sœur avec un couteau...

Dernières nouvelles