"Personne ne sortira d'ici vivant": tragédie évitée de justesse près de Milan

Un chauffeur de bus met le feu à son autocar en Italie: les enfants qu'il transportait ont pu fuir (photos et vidéo)

«Personne ne sortira d'ici vivant»: un chauffeur incendie son bus, 51 élèves sauvés de justesse en Italie

"Les carabiniers ont été exceptionnels pour bloquer le bus et faire sortir tous les enfants", a déclaré Francesco Greco, précisant ne pas exclure " l'hypothèse du terrorisme ".

"J'ai perdu trois enfants en mer", a affirmé l'homme, selon le témoignage d'un garçonnet diffusé sur les sites internet des médias italiens. "Il n'arrêtait pas de dire qu'il y avait tant de personnes en Afrique qui continuaient à mourir et que c'était la faute de Di Maio et Salvini" (les deux vice-Premiers ministres italiens et hommes forts du pays), a raconté une fillette. "Puis les carabiniers sont arrivés et nous ont sauvés". Le chauffeur a commencé à déverser le contenu de jerricans d'essence qu'il avait cachés dans le véhicule en hurlant qu'il voulait en finir et "venger les morts en mer".

Les 51 enfants qui se trouvaient à bord du véhicule ont réussi à s'enfuir. "Un des téléphones est tombé près de moi et j'ai réussi à me libérer les mains en me faisant assez mal; mais grâce à ça, j'ai pu appeler la police, qui est arrivée à temps". Chargé de transporté des enfants, l'homme est un sénégalais de 46 ans. Il s'agit d'un homme de 47 ans, Italien d'origine sénégalaise, chauffeur scolaire sans histoire depuis 2002 selon son employeur.

Personne n'a été blessé par les flammes, mais une douzaine de jeunes et deux adultes ont été légèrement intoxiqués par des émanations et ont été envoyés par précaution à l'hôpital. Comme le relaie La Stampa, il a ensuite attaché les nombreux enfants présents dans son bus avec des câbles aux poignets et les a menacés d'un couteau.

Dernières nouvelles