BFMTV n'est plus accessible depuis une Freebox

Les chaînes du groupe Altice ne sont plus visibles pour les 6,5 millions d'abonnés à la FreeboxBALEYDIER  SIPA

Les chaînes du groupe Altice ne sont plus visibles pour les 6,5 millions d'abonnés à la FreeboxBALEYDIER SIPA

En attendant un éventuel accord, vous pouvez continuer à regarder BFMTV ou une autre chaîne du groupe Altice, via internet et le site de la chaîne.

Les 6,4 millions d'abonnés aux offres fixes de Free n'ont plus accès aux chaînes du groupe Altice, dont BFMTV mais aussi RMC Découverte, RMC Story et BFM Business.

"Nous avons constaté jeudi 4 avril que Free a déjà cessé la diffusion de BFM Business et du replay de toutes les chaînes", ajoute Altice, avant de dénoncer: "Ce refus de négocier depuis plusieurs mois pénalise, en premier lieu, les abonnés de Free, téléspectateurs des chaînes et services en question". Dans un communiqué, la maison-mère de SFR sest indigné "dune position discriminatoire injustifiable" à légard de ses chaînes adoptée par Free, lequel "refuse de négocier" après avoir signé des accords avec le groupe TF1 et avec le groupe M6. Si Free était de bonne foi, il aurait fait une contre-proposition. Une valeur ajoutée des services associés qui reste à démontrer, notamment avec une chaîne d'information en continu. "Mais nous n'avons jamais obtenu de réponse", expliquait récemment Alain Weill, PDG d'Altice France, au Figaro. Et dajouter avoir saisi lundi le Conseil Supérieur de lAudiovisuel "d'un règlement de différend afin qu'une solution équitable puisse être trouvée à cette situation inacceptable imposée par Free".

L'accord de diffusion liant les deux groupes arrivait à échéance le 20 mars, et depuis, malgré la médiation du CSA, les négociations ne semblaient pas avoir progresser.

Altice rappelle également que ses chaînes sont toujours accessibles pour les clients des autres opérateurs (Orange, Bouygues Telecom ou SFR).

Altice demande une rémunération pour la distribution de ses chaînes en clair, ainsi que des services associés (replay, etc.), sur l'exemple des accords conclus entre TF1 et M6 et les opérateurs en 2018.

Dernières nouvelles